Tulum

Tulum et la riviera Maya

Hola, Que tal?

Comme promis, aujourd’hui, nous vous faisons partager notre visite du site archéologique de Tulum, l’une des plus belles cités mayas de la Péninsule du Yucatán. Le site est paradisiaque, en bordure d’une plage de sable blanc et d’une mer turquoise.

La visite se fait assez rapidement car peu de constructions ont été sauvegardées.

Le Temple du Vent est la plus imposante structure et la mieux conservée. Il s’agit d’une construction particulière qui permettait de prévenir des tempêtes et des ouragans qui touchent souvent la région (on a pu s’en apercevoir :-(…). Lorsque le vent se mettait à souffler un peu trop fort au travers de la construction, un son était émis, à la manière d’un souffle dans un coquillage.

Lorsque l’alerte était lancée, La cité de Muyil située à quelques kilomètres au sud était ainsi rapidement prévenue. Les mayas étaient vaguement sanguinaires mais … ils étaient très ingénieux!

Quant à ce site archéologique de Tulum, il est tout simplement grandiose sous un ciel bleu!

Nous profitons de la position centrale de Tulum pour nous rendre à une dizaine de kilomètres au sud, aux portes de la réserve de Sian Ka’an.

Entouré de mangroves, le lagon de Kaan Lum avec un cénote en son centre, offre un lieu de baignade en eau douce et chaude très agréable. Aux premiers rayons de soleil, la lagune s’illumine dans un dégradé de jaune- vert magnifique.

La nature dans cette péninsule du Yucatan est vraiment riche en jolis spectacles pour les yeux!

Hasta luego!

Tulum

Welcome in Tulum

Buenos Dias,

C’est avec une pointe de regret que nous avons quitté la douceur et le calme de Bacalar pour gagner la côte est de la péninsule du Yucatan, beaucoup plus touristique. Il est clair que sur la fin de notre voyage, ce n’est plus le même Mexique que nous allons visiter. Ici, les gens que l’on rencontre parlent autant américain qu’espagnol. Les magasins ne sont plus des boutiques faites de bric et de broc dans lesquelles les marchandises sont entassées plus qu’exposées. Les 15 kilomètres de l’avenue Boca Paila qui longe la côte regorgent de beaux hôtels, de restaurants en vogue et de boutiques bohème très tendance. Ici, les prix grimpent en flèche. Welcome dans la cité éco chic de Tulum!

 

Nous logeons pendant quatre nuits dans le très joli Zamas hôtel à quelques mètres de la plage.

Les cabanes de plage sont superbes et tout confort.

Reconnaissez vous l’autochtone qui fait sa sieste dans son hamac?

Tout est super ici. La seule déception provient de l’état même de la plage.

Comme dans quasiment toute les plages de Tulum, la plage est envahie par des algues, les sargasses. Il y en a tellement que les hôtels ne peuvent pas retirer cet afflux massif d’algues.

Adieu les eaux turquoises de Tulum dans lesquelles il était possible de se baigner par le passé. Aujourd’hui, la mer couleur Caraïbes existe encore, mais au large des côtes de Tulum. Dommage!

Tulum conserve aussi un pueblo dans lequel se trouvent de nombreux restaurants et de petites échoppes artisanales.

Ce sera le lieu parfait pour dénicher de jolis petits présents à ramener aux copains des enfants.

On vous donne rendez-vous pour la suite de l’article sur Tulum  et la riviera Maya un peu plus tard. Ici, le vent souffle, les vagues se brisent sur les rochers. La tempête tropicale Franklin arrive sur la péninsule du Yucatan. Nous avons donc prévu de rester calfeutrés quelque temps en attendant l’accalmie. Si nous avons toujours de l’électricité, vous aurez donc l’article suivant sous peu.

Hasta luego !

 

muyil

Muyil aux portes de la reserve de sian ka’an

Hola! Buenos dias!

Aujourd’hui, Paulo a mal démarré sa journée. Un faux mouvement, il est complètement bloqué au niveau des cervicales et il a mal… Avant de prendre la route pour Tulum, nous cherchons une pharmacie pour acheter un collier cervical mais la pharmacienne ne veut rien nous donner tant que nous n’avons pas rencontré le Docteur Francisco. Etonnés, nous demandons comment faire pour rencontrer cet homme. Il nous suffit de frapper à la porte à côté (attente 0 minutes sans rendez-vous, le rêve pour des français!). Docteur Francisco demande à Paulo, stupéfait, s’il préfère une injection ou des comprimés. Devant l’air médusé du malade, nous optons pour l’option 2.
La surprise principale viendra du prix annoncé par le médecin pour la consultation: 50 pesos soient exactement 2.50 EUR!!! Pour les médicaments, cela sera environ le même prix.

Après cette coupure qui a du nous retarder en tout et pour tout de … 10 minutes, nous reprenons la route vers le Nord de la Riviera Maya.

A 30 minutes de Tulum, nous nous arrêtons au niveau de la zone archéologique Muyil. Là, à l’ombre de la forêt tropicale, les ruines apparaissent les une après les autres, au bout des petits sentiers.

vive_les_vacances_muyil_yucatan

Le chemin se poursuit, s’enfonçant toujours plus dans la forêt tropicale caractéristique de la région. Située à quelques kilomètres de Tulum, la cité maya de Muyil permettait de contrôler la route commerciale de la côte Caraïbe. En effet des marchandises transitaient en plein cœur de la réserve de Sian Ka’an à travers un réseau de lagunes reliées par des canaux. Nous profitons encore du calme et du silence qui règne en ce lieu. Un petit sentier est aménagé dans la forêt. Nous entrons dans la réserve de Sian Ka’an. Ce chemin est entretenu par la communauté maya en contrepartie d’un droit d’entrée à la réserve.

vive_les_vacances_muyil_jungle_yucatan

Nous grimpons en haut d’un mirador de bois qui offre un magnifique panorama sur la jungle et la lagune de Sian Ka’an.

vive_les_vacances_siaankaan_yucatan
vive_les_vacances_lagune_siaankaan_yucatan

Cela nous rappelle Bacalar, mais plutôt en dégradé de vert…

merida

Merida la blanca

Hola!

A première vue, il est difficile de comprendre le surnom de la capitale du Yucatan tant là encore, les ruelles sont colorées.

Apparemment, c’est parce que ses rues étaient extrêmement propres que le surnom de Merida la blanca  lui a été donné.

Nous avons visité la ville le 1er août, le lendemain du jour de paye. Etait-ce pour cela que nous avons trouvé des rues bondées, des files d’attente énormes dans les magasins et les distributeurs de billets?

Probablement en partie. Mais cette ville d’environ 1 million d’habitants grouille de vie et de couleurs 24h/24!

Le temps d’une pause, nous trouvons un petit havre de paix dans le parc de la cathédrale.

Avant de retourner se rafraîchir dans la piscine de notre Guest house Luz en Yucatan. L’ambiance ici est caliente!

Nous avons testé deux bons restaurants dans cette ville : le chaya maya, en plein centre historique et le rosas & xocolate sur le passage de Montejo.

Nous compléterons cet article à notre retour car la connexion internet n’est pas assez bonne pour supporter les photos des nombreux édifices colorés de Mérida.

Hasta luego!